Tebboune souligne la nécessité d’ouvrir à l’urbanisation de nouvelles zones et localités du pays

by / No Comments / 16 View / 23 février 2015

GHARDAIA- Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, a mis l’accent samedi à Ghardaïa, sur la nécessité d’ouvrir à l’urbanisation de nouvelles zones et localités dans les différentes régions du pays pour assurer aux citoyens un habitat décent.

S’exprimant au terme de sa première journée d’une visite d’inspection dans la wilaya de Ghardaïa, M. Tebboune a souligné que son département ministériel était favorable à la création de nouveaux pôles urbains intégrés et durables répondant aux normes urbanistiques afin de recevoir la population.

« Nos villes et centres urbains étouffent », a-t-il fait remarquer avant d’ajouter qu' »un effort particulièrement intense doit être accordé au développement de nouveaux pôles urbains plus équilibrés de manière à assurer une harmonie urbaine durable ».

Lors de sa visite, le ministre s’est rendu au pôle urbain de Oued N’Chou, situé à une vingtaine de kilomètres au nord de Ghardaïa, où les responsables locaux du secteur lui ont exposé l’état d’avancement des différents projets de la wilaya.

M. Tebboune a exhorté l’ensemble des partenaires du secteur du bâtiment à livrer leurs projets dans les délais fixés et appelé les urbanistes à intégrer dans les outils urbanistiques le « plan d’occupation de sol » (POS) dans différentes localités du pays.

« Le secteur privé est un partenaire indissociable de notre politique urbaine. Il doit trouver sa place dans nos plans d’urbanisme et d’occupation du sol », a-t-il fait savoir, ajoutant que son département encourageait les initiatives privées pour participer à l’amélioration des conditions de vie dans les cités en créant des espaces de détentes, de sports et de loisirs pour les jeunes.

Le ministre a plaidé pour l’adoption d’une approche participative dans la création de nouvelles zones urbaines répondant aux aspirations des citoyens en les associant dans la conception et en respectant les spécificités et caractéristiques de l’architecture locale.

Au cours de sa visite qu’il l’a amené dans la zone des sciences, située à 10km au sud de Ghardaïa, M. Tebboune a visité le chantier de réalisation d’un bloc pédagogique universitaire de 600 et 400 places, ainsi que le chantier de 70 logements au profit des professeurs de l’enseignement supérieur.

Il n’a pas manqué d’appeler au développement des infrastructures de base, à la création des espaces et aires de jeux et à l’harmonisation des logements avec l’environnement.

Clôturant sa première journée de visite à Ghardaïa, le ministre a inspecté le projet des 327 logements participatifs aidés (LPA) à Tafilelt dont l’architecture marie entre le traditionnel et le contemporain.

M. Tebboune a souligné, à ce propos, la nécessité d’élaborer des plans architecturaux en tenant compte, à la fois, des spécificités des villes anciennes et des ksour et de la modernité.

« Ce projet qui allie entre le passé et le présent constitue un exemple à suivre », a-t-il indiqué, soulignant, par ailleurs, la nécessité de réactiver le tourisme dans la région.

Auparavant, le ministre de l’Habitat a procédé, à titre symbolique, à la remise des décisions d’éligibilité aux lots de terrains pour l’habitat.

M. Tebboune visitera dimanche la ville d’El Ménea, située à 275 km au sud de Ghardaïa, pour entamer sa mise à niveau afin d’être érigée en wilaya déléguée conformément à la décision du président de la République, a-t-on appris auprès de la délégation ministérielle.

Your Commment