Programme AADL2 : Remise des décisions d’attribution dès le paiement de la deuxième tranche

Programme AADL2 : Remise des décisions d’attribution dès le paiement de la deuxième tranche

by / No Comments / 31760 View / 24 juillet 2014

Les souscripteurs au programme AADL 2 vont recevoir leur décision d’attribution du logement dès qu’ils se seront acquittés de la seconde tranche, à la condition que les travaux de réalisation aient atteint un taux d’avancement de 30%.

«Les décisions d’attribution définitives des logements AADL 2 interviendront prochainement dès lors où les souscripteurs éligibles auront versé la deuxième tranche de paiement», a indiqué une source proche de l’Agence de l’amélioration et du développement du logement (AADL). Dans ces décisions, seront mentionnés l’adresse, les numéros du bâtiment, de l’appartement, ainsi que le nombre de chambres. En somme, tous les détails qui intéressent le bénéficiaire. Une mesure entreprise par le département d’Abdelmadjid Tebboune, dont l’objectif est de rassurer le bénéficiaire et de lui permettre de s’enquérir de l’état d’avancement du projet.
En effet, la même source ajoute que «tous les futurs acquéreurs d’un logement AADL peuvent visiter les chantiers en question, à condition de présenter la décision d’attribution du logement». L’instruction a été donc donnée à tous les directeurs du logement au niveau des wilayas afin de permettre aux bénéficiaires de suivre de très près, l’état d’avancement des projets. Ainsi, les souscripteurs à cette formule auront le pouvoir et les éléments pour saisir les autorités compétentes si des retards ou défaillances sont constatés au cours de la réalisation.
Néanmoins, le ministère de l’Habitat précise que «ces décisions d’attribution ne donnent pas le droit au bénéficiaire d’occuper le logement avant la fin des travaux». Une information précisée dans le contrat liant le futur acquéreur du logement à l’AADL.
Il devra patienter jusqu’à ce que l’Agence lui délivre le logement. Il est à signaler, en dernier lieu, que l’AADL a commencé à envoyer les ordres de paiement concernant le programme AADL 2. Le rythme est lent, et beaucoup de souscripteurs s’en sont plaints. Mais la tutelle assure que la cadence va être augmentée très bientôt.
Les services de l’AADL avaient justifié auparavant, cette situation, par la lenteur des services de la Poste à remettre aux souscripteurs leur convocation, expliquant que «les souscripteurs sont convoqués d’une manière quotidienne, mais le problème en matière d’envoi de convocations se situe au niveau des services concernés, à savoir Algérie Poste».
Toutefois, les services du ministère de l’Habitat ont affirmé que le ministre de l’Habitat avait instruit l’AADL pour renforcer les effectifs afin d’accélérer l’examen des dossiers et l’établissement des ordres de versement AADL 2. À la fin du mois de juin dernier, le bilan préliminaire de l’opération de paiement de la première tranche, établi par le département d’Abdelmadjid Tebboune, faisait état de quelque 5.547 versements répartis sur une dizaine de wilayas effectués, jusqu’au début du mois de juin, dont 3.547 rien que dans la wilaya d’Alger qui se taille la part du lion, 400 à Constantine, 500 à Sétif, 50 à Khenchela, 300 à Béchar, 100 à Aïn Témouchent, 100 à Djelfa, 100 à Msila, 100 à Souk Ahras et 100 à Bordj Bou-Arréridj. D’autres wilayas, à l’instar d’Oran et d’Annaba, ne figurent pas dans le bilan établi par le ministère.
Le directeur général de l’agence, Lyes Benidir, avait déclaré que l’AADL convoquera 1.000 souscripteurs par semaine, dans un premier temps. Le rythme s’accroîtra au fur et à mesure. L’opération prendra, selon toute vraisemblance, plusieurs mois.
À ce titre, Benidir a exhorté les inscrits à faire preuve de «patience». Tout en sachant que «tous les souscripteurs ayant reçu une réponse favorable à leur demande bénéficieront d’un logement AADL, sauf si les informations fournies, lors de l’inscription électronique, ne sont pas conformes à celles contenues dans le dossier physique», avait-t-il assuré.
«Une fois l’ordre de versement remis, les souscripteurs devront se rendre au Crédit populaire algérien (CPA) dans un délai n’excédant pas un mois renouvelable pour s’acquitter du montant de la première tranche fixé à 210.000 DA pour les appartements F3 et à 270.000 DA pour les appartements F4», a encore ajouté le directeur de l’AADL. À signaler, en dernier lieu, que sur les 700.000 inscrits, 450.000 dossiers physiques ont été envoyés par les souscripteurs.
Source: El Moudjahid

Your Commment