Le Gouvernement examine la possibilité d'augmenter le montant des aides à l'auto-construction

by / No Comments / 46 View / 15 avril 2015

ALGER- Le ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville, Abdelmadjid Tebboune a fait état, dimanche, de l’examen par le Gouvernement de la possibilité d’augmenter le montant de l’aide destinée aux bénéficiaires de lots de terrains dans le cadre de l’auto-construction.

M. Tebboune qui intervenait sur les ondes de la Radio nationale, a indiqué que son ministère examinait la possibilité de revoir à la hausse le montant de ces aides, à la demande des citoyens désirant en bénéficier dans le cadre de l’auto-construction, notamment dans les régions du sud.

Une telle décision ne sera approuvée qu’avec l’aval du Gouvernement et après consultation du ministère des finances, a-t-il ajouté.

Le montant de cette aide s’élève, actuellement, à 1 million de dinars pour les habitants de l’extrême sud (Adrar, Tamanrasset, Illizi et Tindouf), 800.000 DA pour ceux des wilayas de Laghouat, Biskra, Béchar, Ouargla, El Oued et Ghardaia et 700.000 DA pour les habitants des autres wilayas.

Dans ce contexte, le ministre a indiqué que cette formule était très prisée par les habitants du sud et des hauts plateaux, précisant que le nombre de demandes avaient dépassé les 320.000 demandes.

Huit commune dans la wilaya de Ghardaia ont pu répondre à toutes les demandes en matière de logement grâce aux formules Logement social et Auto-construction,a ajouté le ministre.

Pour M. Tebboune, l’auto-construction permettra de concrétiser l’objectif qu’entend atteindre le Gouvernement, à savoir l’élimination de la crise de logement d’ici à 2019, en ce sens qu’il permettra d’alléger la surcharge qui pèse sur les programme de logement public.

Outre cette formule qui sera élargie plus tard au reste des wilayas, le programme sectoriel quinquennal (2015-2019) prévoit la réalisation de 1,6 millions de logements.

Dans ce contexte, M. Tebboune a indiqué que plusieurs souscripteurs dans différentes formules de logement (location-vente, logements promotionnel et participatif) pourraient en être exclus après présentation du certificat négatif, une mesure à même de mettre un terme à la spéculation sur le marché immobilier et aux gains illicites.

Concernant le programme « location-vente » supervisé par l’AADL, M. Tebboune a souligné que « les souscripteurs de 2001 et 2002 auront leurs décisions de préaffectation avant la fin 2015 et les clés à partir du premier semestre de 2016″.

Le paiement de la deuxième tranche du prix de leurs logements se fera en juin, à condition de prouver par le certificat négatif qu’ils ne possèdent aucun logement, ni terrain destiné à la construction, a déclaré le ministre.

Pour le Logement promotionnel public (LPP), les souscripteurs pourront s’acquitter de la deuxième tranche en juin et juillet, a indiqué le ministre affirmant que « la priorité, dans la distribution de logements, sera accordée aux souscripteurs AADL 2001 et 2002 réorientés vers cette formule ».

Plusieurs projets ont été lancés dans le cadre de ces programmes, en témoigne le montant de 7 milliards de dollars versés à titre d’avances aux maîtres d’oeuvre en 2014.

Dans le cadre du lancement d’autres projets, les efforts seront intensifiés pour améliorer les capacités de réalisation nationale, a affirmé le ministre, annonçant une rencontre prévue la semaine prochaine avec les maitres d’oeuvre inscrits sur la deuxième short list pour examiner leur faible affluence vers les programmes de logements.

Le ministère de l’Habitat qui oeuvre à encourager toutes les initiatives visant à lancer des projets de fabrication de logements, compte lancer prochainement un appel pour la participation à la troisième sort list consacrée aux sociétés désirant créer des usines de fabrication de logements.

Des appels d’offres ont été lancés récemment pour la création de trois usines publiques, au moment ou les privés s’orientent vers ce genre de projets, a affirmé le ministre, rappelant un projet algéro-français lancé récemment.

Your Commment