La résorption des bidonvilles en Algérie fixée à l’horizon 2016 (ministre)

by / No Comments / 49 View / 23 février 2015

GHARDAIA – Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé, lundi depuis Ghardaia, la détermination des pouvoirs publics à résorber l’habitat insalubre et d’en finir définitivement avec les bidonvilles à l’horizon 2016, à travers le pays.

Cet engagement de l’Etat pour l’éradication de l’habitat précaire et des bidonvilles dans le pays est « visible » dans les différentes agglomérations, à travers différentes opérations de recasement des habitants de ces lieux insalubres et la récupération du foncier pour la réalisation de projets d’utilité publique ou des espaces verts et récréatifs, a déclaré M.Tebboune à l’APS, au terme d’une visite de travail dans la wilaya.

« La poursuite de l’opération de traitement et d’élimination définitif du problème des bidonvilles dans nos agglomérations, particulièrement les grandes villes telles qu’Oran, Annaba, Alger et Constantine, permettra de déclarer, dans les délais fixés, l’Algérie comme un pays sans bidonvilles », a-t-il affirmé.

L’accès à un logement décent pour chaque citoyen est l’une des priorités du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et de la politique gouvernementale, en vue d’améliorer les conditions de vie du citoyen, a souligné le ministre, assurant encore une fois que les différents programmes et projets du secteur de l’habitat seront concrétisés sur le terrain, en dépit de la baisse du prix du baril de pétrole.

Actuellement, les logements sont construits avec des matériaux produits en Algérie, avec un taux d’intégration estimé à 70%, et seul un déficit de prés de deux millions de tonnes de ciment est enregistré, a-t-il fait savoir en rassurant, qu’à l’horizon 2016, six nouvelles cimenteries entreront en service et permettront d’assurer une autosuffisance en cette matière.

Le ministre a aussi saisi l’occasion pour rappeler les principaux résultats des efforts déployés dans le domaine du logement, assurant, à ce propos, que « la crise du logement en Algérie sera éradiquée à l’horizon 2019″.

« Aujourd’hui, la politique que nous menons concourt à l’amélioration sensible des conditions de vie des Algériens et de leur environnement dans les différentes villes, et même les localités les plus reculées », a-t-il soutenu, signalant que le gouvernement a entrepris une série de mesures à même de renforcer l’offre d’habitat et d’éliminer le déficit.

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a clôturé sa visite de travail dans la wilaya de Ghardaïa par une rencontre avec les élus et les responsables locaux du secteur, au cours de laquelle il a appelé à accélérer le rythme de réalisation du logement et à veiller au respect de l’architecture locale et à l’attractivité des villes et agglomérations en développant la solidarité sociale et urbaine.

Your Commment