Habitat: 98% des logements du programme 2010-2014 lancés jusqu’à septembre

Habitat: 98% des logements du programme 2010-2014 lancés jusqu’à septembre

by / No Comments / 28 View / 17 novembre 2014

Près de 2,2 millions de logements ont été lancés jusqu’à fin septembre 2014 dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014, soit un taux de 98%, indique le dernier bilan du ministère de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville.

Le nombre des logements lancés depuis 2010 a atteint 2.190.687 unités jusqu’au 30 septembre 2014 sur un total de 2.223.403 logements inscrits dans le programme du quinquennat qui s’achèvera fin décembre 2014, selon la même source.

Les projets lancés comprennent 925.345 logements publics locatifs (LPL), 869.204 logements ruraux et 260.085 logements promotionnels aidés (LPA).

Quant aux livraisons réalisées, un nombre de 991.777 logements, dont 322.011 de type LPL, 115.480 LPA, 543.770 logements ruraux et 10.516 de type location vente ont été réceptionnés jusqu’à fin septembre dernier, soit un taux de 83% des objectifs de livraison de 1,2 million de logements, fixés à l’entame du quinquennat.

Pour ce qui concerne les réalisations des neuf (9) premiers mois de la seule année en cours, 263.231 logements, tous types confondus, ont été lancés, tandis que 231.422 logements ont été livrés, détaille le bilan du ministère.

Les efforts publics en matière de construction de logements se sont également traduits par une forte hausse des consommations financières du secteur de l’habitat.

Ainsi, les fonds consommés par le secteur sont passés de 229,7 milliards de DA (mds) en 2010 à 297,22 mds de DA en 2012, et à 415 mds de DA en 2013 et devront atteindre 650 mds de DA à la fin de l’année en cours.

S’agissant des efforts engagés pour rattraper le retard accusé dans la réalisation des projets LPL, le bilan indique que 107.718 logements ont été lancés entre janvier et septembre 2014, tandis que 87.093 unités seraient lancées durant le 4ème semestre de l’année en cours sur les 194.919 logements non lancés à la fin 2013.

Pour ce qui est des entreprises de réalisation, le bilan fait savoir que les entreprises algériennes privées ont pris en charge près de 53% du programme contre 47% confiés à des firmes étrangères, alors que la part des sociétés publiques ne dépasse pas les 300 logements.

Les marchés de ces projets ont été attribués par des appels d’offres à hauteur de 53%, de gré à gré à 12%, tandis que les entreprises choisies après consultation de la short-list ont bénéficié de 35% des projets.

AADL 2: lancement de 105.373 logements
En outre, le nouveau programme de logement de type location-vente, lancé par l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL) en 2013, a connu le lancement de 105.373 logements dont 94.773 sont déjà mis en chantier, alors que les 10.600 restants sont en cours de procédure de passation, selon le bilan du ministère.

Ces logements sont destinés aux anciens souscripteurs (2001-2002) dont le nombre est de 88.406, ainsi que les souscripteurs de 2013.

A fin septembre dernier, l’agence a convoqué 48.116 souscripteurs pour le retrait de leur ordre de versement de la première tranche du prix du logement, estimé à 2,7 millions DA pour un appartement de type F4 et 2,1 millions pour un F3.

S’agissant du programme de Logement promotionnel public (LPP), prévoyant la réalisation de 151.850 logements, le bilan indique que 41.703 dossiers ont été admis à cette formule, alors que 36.800 ordres de versements ont été envoyés aux souscripteurs.

Il précise que 30.746 logements LPP ont été lancés jusqu’à fin septembre dernier, tandis que des terrains pour la construction de 105.500 unités de cette formule sont déjà localisés.

Le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, Abdelmadjid Tebboune, avait estimé, récemment, que si les résultats réalisés durant le quinquennat actuel étaient généralement « satisfaisants », ils demeurent, toutefois, « insuffisants » compte tenu du retard accusé dans certaines wilayas.

Il avait rassuré que le lancement de la réalisation des 87.000 logements restants à l’échelle nationale au titre de l’actuel quinquennat aura lieu avant la fin de l’année en cours, ce qui permettra au ministère d’entamer le prochain programme quinquennal au début 2015.
Le surplus des logements qui seront réalisés dans le cadre du programme des logements en location-vente +AADL 2+ durant le prochain quinquennat sera affecté au programme +AADL 3+.
Le ministère prévoit un surplus de quelques 100.000 logements après la distribution des logements prévus pour le programme AADL 2.

Quelques 450.000 logements en location-vente seront réalisés entre 2015-2019, pour faire face à la demande croissante sur ce type de logements, ce qui devra porter le nombre de logements en location-vente à plus de 650.000 à l’horizon 2018.

 

L’expressiondz

Your Commment