Convocation des souscripteurs AADL : Les défaillances d’Algérie Poste mises à l’index

by / No Comments / 294 View / 24 décembre 2014

Les locaux de l’agence Saïm Mohamed d’Algérie Poste (ex-Saint-Charles) connaissent ces derniers jours une véritable effervescence. L’agence en question qui a pris à sa charge l’affichage des listes provisoires des premiers bénéficiaires convoqués par l’agence d’amélioration et de développement du logement (AADL) connait en effet, une véritable ruée de la part des souscripteurs à ce programme. C’est en moyenne une centaine de ces candidats au logement AADL qui se dirige quotidiennement à la Poste St Charles en quête d’informations. Sur place, on leur a réservé un « garage » en guise d’espace de réception. Des conditions d’accueil qualifiées de « précaires » par les concernés.

Pour les souscripteurs AADL cette ruée vers la poste St Charles s’explique par les multiples défaillances constatées chez Algérie Poste dans son service de transmission du courrier. Résultat, l’envoi par l’AADL des convocations pour le retrait des ordres de versement afin de procéder au paiement de la première tranche du prix du logement, s’effectue souvent « avec beaucoup de retard », et d’une manière parfois « aléatoire », sans aucun respect de l’ordre des numéros du dépôt, ajoutent-ils. Les mêmes sources estiment que si l’envoi des convocations pour le retrait des ordres de versement avait été fait via le compte des souscripteurs sur le site internet de l’AADL, on aurait évité tous ces retards.

 

Cette solution aurait, en effet, ajoutent-ils, permis aux souscripteurs d’éviter toutes ces tracasseries car il aurait suffi d’imprimer la convocation envoyée sur le compte du site internet de l’AADL, à l’instar de ce qui se fait en matière de rendez-vous pour les visas. Il est à noter que l’AADL a entamé, il y a quelques mois déjà, la réalisation des premiers logements du nouveau programme AADL 2 à Oran. Le premier chantier confié à une entreprise chinoise est en cours de réalisation sur les abords du 4ème bd périphérique dans la commune d’Es Sénia non loin de la localité d’Aïn El-Beida.

La wilaya a bénéficié dans ce deuxième programme de 10.000 appartements. Il est à noter que l’AADL avait entamé vers la fin du mois de mars dernier la réalisation de plus de 105.000 logements répartis sur 44 sites dans 16 wilayas, confiée à 14 entreprises algériennes et étrangères (égyptiennes, turques et chinoises). L’AADL a jusqu’à présent été destinataire de plus de 455.000 dossiers physiques sur 700.000 dossiers électroniques.

 

Quotidien d’oran

Your Commment