AADL TIZI OUZOU : LANCEMENT DE 2 000 LOGEMENTS AADL À OUED-FALLI

by / No Comments / 1544 View / 30 janvier 2015

Le dossier logement AADL, mis sous les boisseaux depuis 2001 au grand dam des six mille souscripteurs, est enfin déterré à Tizi-Ouzou. En effet, une opération de construction de 2 000 logements de cette formule AADL est enfin lancée. Le terrain d’assiette devant accueillir ces logements n’est autre Oued-Falli. C’est « GUERBAG », une entreprise turque, qui est chargée de la réalisation de ce projet devant profiter à 2 000 souscripteurs. C’est ce que nous a affirmé, hier, M. Mustapha Bannouh, directeur des équipements publics de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Notre interlocuteur a tenu à rappeler également que les opérations concernant les 4 000 autres logements concernés par cette même formule AADL seront également lancées au cours de cette année 2015. Nous devons relever qu’il n’est aucunement exagéré que la reprise de ce dossier portant logement AADL est à considérer comme une bouffée d’oxygène pour les bénéficiaires qui sont, rappelons-le, en attente depuis 13 ans, plus exactement depuis l’année 2001.
Certains souscripteurs ont fini même par avoir le sentiment d’être victimes d’une escroquerie qui ne dit pas son nom. Toutefois, le retard mis dans le lancement de cette opération n’est toujours pas expliqué comme il se doit. En effet, tantôt il est indiqué que la disponibilité de terrains faisait défaut, tantôt il est signalé l’absence de crédits nécessaires et des entreprises qualifiées pour ce genre de projets. Les explications fournies étaient si variées que les souscripteurs, parmi les plus pessimistes, ont fini par soupçonner que ces logements AADL n’étaient que mirage.

Leur sentiment de frustration a augmenté de plusieurs crans quand ils ont découvert que des opérations de construction ont été lancées, et depuis longtemps, dans beaucoup de wilayas du pays alors qu’à Tizi-Ouzou c’est toujours l’inertie, et surtout, motus quand il ne s’agit pas d’arguments qualifiés de « fallacieux ». Autrement dit, grâce aux déclarations de Mustapha Bannouh, toute suspicion ne trouve plus sa raison d’être.

Ce responsable est allé même jusqu’à préciser qu’à l’heure qu’il est, l’entreprise « GUERBAG » est en train de préparer sa base de vie sur le site devant accueillir la construction de ces 2 000 logements AADL.

Your Commment